Ann Grimshaw – 1818

La petite Ann et moi avons longtemps été fâchées… J’ai commencé la reproduction de ce marquoir il y a quelques années (2017 ? 2018?) avec beaucoup d’entrain. Mais je me suis vite rendue compte que la grille n’était pas tout à fait fidèle à l’originale. En voulant corriger les coquilles, je me suis rapidement découragée.

Après avoir fini le sampler de Margaret Ure, j’ai eu envie de le reprendre. (Bon, en réalité, c’est juste que c’est le premier que j’ai retrouvé dans mes cartons de déménagement.) Et cette fois-ci, même en prenant le temps de corriger quelques erreurs de la grille, ça a été un vrai plaisir à reproduire. Je ne l’ai pas lâché, et en 4 mois je l’avais terminé.

Voici donc le marquoir d’Ann Grimshaw. Il s’agit plus précisément d’un quaker – du nom du mouvement religieux. On distingue les quakers par leurs médaillons géométriques, les motifs floraux et animaliers, ainsi que par les lettres majuscules droites. La jeune Ann étudiait à l’école de Ackworth dans le Yorkshire, en Angleterre.

Vous pourrez trouver un peu plus de renseignements en cliquant ici, sur le site d’Anne les petites croix.

Ann Grimshaw 1818 – Lin 16 fils et Soie d’Alger n°4646

Margaret Ure Sampler – 1794

Commencé l’année dernière avec Caro de Croisez-les-fils, ce joli marquoir est typiquement écossais : des alphabets rouges et verts, et de nombreuses initiales des membres de la famille – certaines étant même agrémentées de petites volutes.

D’après le magazine « Sampler & Antique Needlework Quaterly » n°94 dans lequel la grille se trouve, il est d’ailleurs précisé que Margaret Ure habitait près de Glasgow, en Ecosse.

Elle l’avait brodé des fils en laine et en soie. Je suis pour ma part restée plus « classique » avec les cotons DMC. J’ai par ailleurs choisi un rouge beaucoup plus vieilli que celui préconisé (un rouge très vif).

Margaret Ure – 1794

LHN – The Mary Ann Myers sampler

Broderie commencée fin 2019, la voici enfin terminée ! Un vrai bonheur d’ajouter ces petites croix sur la toile. Elle finira certainement encadrée dans mon salon ! La couleur de la toile n’est pas bien ressortie sur les photos. En réalité, elle est beaucoup plus « chaleureuse ».

Toile 16 fils marbrée, fils DMC préconisés

Panier suspendu

Il y a peu, j’ai décidé d’apprendre à crocheter. Après m’être entraînée avec quelques points basiques, je me suis lancée dans la confection d’un petit panier suspendu. J’ai utilisé une pelote achetée chez Butinette et un crochet 5,5. Je me suis aidée d’une vidéo trouvée sur Youtube pour comprendre le principe, mais j’ai préféré le monter avec des demi-brides pour avoir un panier plus souple. On m’en a commandé 4, il faut que je rachète des pelotes !

Cartes de voeux

Confinement oblige, j’ai tout le temps qu’il me faut pour faire du scrap ! Je prends donc beaucoup d’avance et j’ai commencé à réaliser des cartes de vœux pour 2021…

En réalité, elles me servent surtout de prototypes pour le marché de Noël auquel l’association de point de croix va participer.

J’ai acheté une découpe « Point de croix » pour ma Big Shot qui me permet de broder sur du papier. Je trouve que ça modernise un peu les cartes brodées habituelles.

Mais le souci c’est que les croix sont énormes : environ 3 croix par centimètre ! Ça manque de finesse.

Je vais donc voir s’il ne serait pas possible de remplacer les broderies sur papier par du point de croix classique, sur lin, en les collant sur le papier (avec du scotch double-face peut-être ?)